Sexologie


La question qui revient le plus souvent en consultation sexologique est « suis-je normal.e ? ». En effet, nous n’osons généralement pas poser la question à nos proches ou nos amis. Sur Internet, nous pouvons trouver des réponses à tous nos questionnements, mais sont-elles fiables ? Le meilleur moyen d’avoir des réponses, c’est d’oser franchir le pas et de venir consulter un.e sexologue reconnu.e.

Le métier de sexologue n’est malheureusement pas encore protégé. Cela signifie que tout un chacun peut se déclarer sexologue… Seuls ceux reconnus font partie de la Société des Sexologues Universitaires de Belgique et sont référencés dans l’annuaire figurant sur ce site. Personnellement, je suis membre effectif de la S.S.U.B et formée à la thérapie sexofonctionnelle.

J’accueille toute personne, à partir de 16 ans, quel que soit son identité de genre ou son orientation sexuelle, qui se pose la question « suis-je normal.e ? », qui est en souffrance ou en questionnement concernant sa sexualité ou la sexualité d’autrui. Je précise être une personne alliée des personnes transgenres.

Les motifs de consultations sexologiques


  • Difficultés liées à la sexualité :
    • Ejaculation prématurée/retardée
    • Trouble de l’érection
    • Baisse de désir/libido
    • Douleurs pendant les rapports sexuels (dyspareunies)
    • Difficultés à atteindre l’orgasme (anorgasmie)
    • Pénétration impossible (vaginisme)
  • Questionnements liés à sa sexualité, à son orientation sexuelle ou à son identité de genre ;
  • Expérience traumatisante ;
  • Remise en question personnelle
  • Périodes particulières de la vie sexuelle : grossesse, avancée en âge, maladie, ménopause, etc. ;
  • Insatisfaction de sa vie sexuelle ;
  • Émotions négatives ressenties vis-à-vis de la sexualité (dégoût, honte, peur) ;
  • etc.

J’ai développé un intérêt et une spécialisation particulière autour des difficultés sexuelles féminines (dyspareunies, vaginisme, endométriose, vestibulites, etc.). Je suis ainsi référencée dans l’annuaire du site des Clés de Vénus ainsi que dans celui de l’ASBL ToiMonEndo.

Les rendez-vous peuvent se faire en individuel ou en couple. Le cadre sexothérapeutique sera décidé en fonction des besoins et discuté lors des premiers entretiens.